La centrale et ses capteurs : un outil d’aide à la navigation

Fini le sextant pour trouver sa position, finie la sonde pour mesurer la hauteur d’eau en brasses, fini le barographe en hêtre pour connaître la pression atmosphérique.

 

 

Aujourd’hui, sur un bateau à moteur ou à voile, la centrale de navigation permet au plaisancier d’accéder à un panel d’informations qui lui simplifie grandement sa navigation.

 

En complétant l’information reçue par ses 5 sens, la centrale de navigation donne au plaisancier les outils pour assurer sa sécurité mais également améliorer les performances de son bateau.

 

 

On peut décomposer les fonctions d’une centrale de navigation en 5 points :

 

–          Fonction générale : Heure, chronomètre, compte à rebours, baromètre etc.

–          Fonction navigation : Cap compas, direction courant, écart de route,  estimation d’heure d’arrivée, position, angle de gîte, temps de route etc.

–          Fonction profondeur : alarme profondeur, profondeur, hauteur d’eau sous la quille etc.

–          Fonction vent : angle/direction/vitesse du vent apparent, angle/direction/vitesse du vent réel, régulateur d’allure etc.

–          Fonction vitesse : distance parcourue depuis le départ, loch, loch journalier, vitesse cible, vitesse maximal, vitesse moyenne, vitesse surface etc.

 

 

Pour bénéficier de toutes les informations des centrales de navigation, il faut installer des capteurs sur le bateau. Voici les principaux :
–          Le loch speedo indique la vitesse du bateau, il est nécessaire de le fixer dans un passe coque, dans l’axe central du bateau pour qu’il donne les mêmes informations sur tribord et bâbord.

–          La girouette anémomètre mesure la force du vent ainsi que sa direction. On la place en tête de mât pour la faire travailler dans du vent frais.

–          Le sondeur qui est un capteur qui mesure la profondeur en dessous du bateau. Le sondeur envoi  un écho et mesure le temps qu’il met à revenir, permettant ainsi de mesurer la distance entre le bateau et le fond.

–          Le compas électronique indique le cap compas, il faut l’installer sur une cloison verticale au centre du bateau et l’éloigner le plus possible des masses magnétiques.

 

La mise en place des différents capteurs est différente selon les bateaux. Il existe de nombreuses notices d’utilisation sur internet qui permettent de fixer efficacement, rapidement et aux bons endroits, les différents capteurs selon la marque du bateau et de la centrale de navigation.

Votre future centrale de navigation devra être choisie en fonction de votre budget, de votre bateau et de vos objectifs de navigation. En effet, un navigateur occasionnel ne choisira pas le même matériel qu’un régatier confirmé.

Nous ferons très prochainement un article sur les nouvelles technologies en parlant notamment des tablettes et du rôle qu’elles peuvent jouer lors d’une navigation.

 

Pour installer une centrale de navigation sur votre bateau,  faites confiance à nos BoatManagers sur www.UniverSail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = 17

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>