De la mini-transat à BoatManager : Portrait de Sylvain Pontu (Démi-Clé)

Pontu Demi-Clé Mini Transat
 
 

Demi-Clé, dont Sylvain Pontu est le fondateur et le gérant, a intégré le réseau des BoatManagers UniverSail durant le printemps 2015. A l’automne suivant, Demi-Clé devient « BoatManager certifié ». Aussi affiliée au réseau Uship et au réseau Delta Voile, cette structure basée à Port Louis (Morbihan) existe depuis 2006 et fête cette année ses 10 ans !

 

UniverSail : Pourquoi avoir créer Demi-Clé ? Qu’est-ce qui t’a motivé ?

 

Sylvain Pontu : Je navigue depuis mon plus jeune âge et j’ai suivi le cursus de l’enseignement voile. D’abord moniteur fédéral sur dériveurs et habitables, éducateur milieu marin, skipper professionnel, puis chef de base, entraîneur de l’équipe de France Handisport en 2004. Ce qui était une passion est véritablement devenu mon métier. J’ai ensuite poursuivi mes études dans le domaine du sport avec une licence puis une maîtrise STAPS (APA). Après j’ai souhaité prendre un peu le large et j’ai participé à une Mini-Transat 6.50 en 2005 où je finis 5e. Après 30 jours de mer en solitaire, je décide en 2006 de créer ma société et de reprendre l’entreprise Demi-Clé basée à Locmiquelic, pour m’occuper de la  vente d’équipements et de services pour les plaisanciers. On fête cette année nos 10 ans ! (Rires). L’idée est de mettre mon expérience au service des plaisanciers qui la partagent. Avoir un projet de navigation, même très modeste, est un cheminement passionnant qui nécessite une phase de préparation du bateau. C’est là que Demi-Clé intervient ! On fait en sorte que le bateau soit le moyen de vivre une belle aventure, de belles navigations en famille ou entre amis, et surtout pas un frein et une accumulation de soucis qui pourraient tout gâcher.

 

U : …et du coup tu as arrêté la compétition ?

 

SP : Gérer une entreprise ne m’a pas fait perdre le goût de la compétition, au contraire, même si bien sûr ce n’est pas mon activité principale et que je n’ai plus vraiment le temps de m’entrainer, j’essaye d’aller sur l’eau le plus souvent possible ! Depuis 2006 j’organise tous les ans avec l’aide d’une association locale (Atlantic Course au large) des courses pour les 6.50 (entre 2006 et 2013) puis IRC double (depuis 2014). C’est important pour moi de garder un pied dans le monde de la course. J’ai couru la Transat AG2R en 2010 et la Transquadra en 2015, ce sont des aventures exceptionnelles ! J’aimerais pouvoir continuer à profiter des opportunités qui se présentent sans pour autant handicaper l’activité de Demi-Clé. Comme souvent, c’est une simple question d’équilibre. Pour l’instant cela fonctionne bien et j’en suis très heureux !

 

U : Quelle est selon toi la principale qualité de Demi-Clé ?

 

SP : Je dirais que notre force c’est le fait que toute l’équipe navigue et adhère aux mêmes valeurs : le soucis du travail bien fait, la nécessité de prendre du plaisir dans ce que l’on fait et l’envie de partager notre passion avec les personnes qui nous confient leur bateau ou qui viennent au magasin. On a en plus la chance d’être bien entourés ! On est une petite structure qui ne peut pas répondre à tous les besoins donc c’est vraiment une chance de pouvoir faire confiance à des partenaires de qualité. C’est aussi pour cela que Demi-Clé s’investit beaucoup dans la vie de la commune : association des plaisanciers de Minahouët, association des commerçants, partenaire des fêtes du port… On essaye vraiment d’être acteur au sein de notre environnement de vie et de travail. A notre échelle, bien évidemment ! Enfin, je pense que notre spécificité par rapport aux autres structures similaires c’est notre envie d’être innovants et d’être à l’écoute des nouvelles pratiques. Cela vient en partie de mon expérience de la course au large mais pas seulement. Je suis surtout convaincu que la plaisance a encore beaucoup d’opportunités à saisir et que c’est à nous, professionnels du nautisme, d’anticiper et de créer le nautisme de demain.

 

U : C’est dans cette optique que tu as rapidement voulu obtenir la certification UniverSail ?

 

SP : Oui, mais pas seulement. La maintenance des bateaux de plaisance reste une activité généralement mal comprise. Elle est finalement un peu nébuleuse pour un plaisancier qui cherche surtout à profiter de son bateau. Les outils UniverSail permettent entre autres d’être plus transparent et pédagogue. Cela rend lisible notre travail et cela permet au plaisancier de mieux comprendre et organiser les opérations à réaliser à bord. A terme il y a un vrai enjeu de standardisation de l’entretien des bateaux de plaisance. Internet a ses défauts mais en l’occurrence il permet vraiment de faciliter l’échange d’informations et d’en extraire des indicateurs très utiles pour le chantier mais aussi pour les propriétaires de bateau. Mais ce qui nous a aussi motivé à devenir BoatManager UniverSail c’est le fait d’intégrer un réseau. On en revient à l’importance que Demi-Clé accorde au partage ! On faisait partie du réseau Uship pour la partie magasin et du réseau Delta Voiles pour notre activité de voilerie, cela nous tenait à cœur de faire partie d’une communauté d’artisans mettant en commun leurs expériences et leurs besoins. La certification UniverSail a ensuite été le moyen de rendre visible nos exigences qualités et de devenir acteur du réseau UniverSail. C’était un moyen d’affirmer que chez Demi-Clé l’entretien est pris au sérieux. On s’y investit tout autant que lorsque l’on vend des voiles ou de l’équipement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 2 = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>