Le gilet de sauvetage, un incontournable de la sécurité en mer

L’équipement individuel de flottabilité, appelé plus couramment « Gilet de sauvetage » est l’accessoire indispensable pour une sortie sur l’eau.


La nouvelle réglementation (la « fameuse » Division 240), impose différents types d’équipement selon la catégorie de navigation :

Ces gilets de sauvetage sont qualifiés par leur capacité de flottaison ( en Newton) :

50 N < 2 milles

– 2 milles < 100 N < 6 milles

– 100 N au moins pour enfant de moins de 30 kg quelque soit la distance d’un abri

– 150 N > 6 milles

 

Le port du gilet a déjà sauvé bien des vies, inesthétique et inconfortable par le passé, il existe désormais des modèles très pratiques et ne gênant en rien le confort dans les manœuvres.

 


 

On peut classer ces équipements de flottabilité en 3 catégories :

 

1) Gilet de plage (sports nautiques à moins de 2M d’un abri) :

gilet-de-sport-nautique-50n-sport-comfort

Parfaitement adapté à la pratique de la voile légère, du paddle, du kayak, il ne peut en aucun cas être utilisé lors d’une navigation à plus de 2M .

Pourquoi ?

50N ne permettront pas de flotter, mais plutôt de nous soulager dans nos efforts pour nous maintenir à la surface. La durée de vie d’un homme à la mer avec ce type d’équipement est très faible…

 

2) Brassière de sauvetage (en mousse) :

brassiere-150n-lalizas

Très économique, et sans entretien, c’est l’équipement minimum recommandé, avec des capacités entre 100 et 150 N, elle permettent de naviguer en sécurité et de garantir une véritable flottaison.

Malheureusement, l’aspect inesthétique et inconfortable de ces brassières rebutent plus d’un plaisancier à les porter en mer (souvent cachées au fond du bateau, en cas de contrôle, elles ne sont jamais utilisées…

Ce qui est très regrettable, car elle ne sauvent des vies que lorsqu’elles sont portées !

(A se demander si leurs fabricants ne se contentent pas de produire un objet à bas coût qui puisse éviter les ennuis en cas de contrôle…)

 

3) Les gilets auto-gonflants :

gilet deckvestCes modèles de gilet de sauvetage ont énormément évolués : ils sont discrets, confortables et ne coûtent plus si cher.

Certains font aussi fonction de harnais, ce qui les rend compatible avec l’utilisation de longes reliées à des lignes de vie.

Deux types de déclenchement : pastille de sel ou hydrostatique.

Avec ce type d’équipement, plus d’excuses ! On porte son gilet.


 

 

Un point à ne pas négliger, leur entretien :

Ces gilets doivent être contrôlés périodiquement par un centre agréé (voir date de validité sur le déclencheur au-dessus de la cartouche de gaz).

Les BoatManagers UniverSail peuvent se charger de les faire contrôler.


DEMANDER UNE MISE EN RÉVISION DES GILETS DE SAUVETAGE

MISE_EN_REVISION_DES_GILETS_DE_SAUVETAGES

 


 

 

snsm

Pour Rappel, La SNSM est une association de bénévoles !

Les aider, c’est aussi se protéger, pour donner : https://don.snsm.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>