Les « câbles » du gréement

 

Sur les bateaux de plaisance, selon le type de bateau et l’exigence de leur propriétaire, on retrouve différents types de câbles.

 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de « Dyform » ou encore de « Rod » ? 

 

 

 

 

Hormis certains bateaux de courses qui sont équipés de câbles « textiles » (PBO, Zylon, Carbonne…), tous les câbles de nos gréements sont en acier inox 18/10mo.

 

Le plus répandu est le câble Monotoron : un toron autour duquel sont « commis » 19 autres torons. On parle du 1*19, il s’agit du câble qui est fourni en standard sur la plupart des bateaux.

On a l’habitude de s’intéresser à la « charge de rupture » d’un câble, c’est-à-dire à la force ou au poids exercé auquel il cède.  On considère donc que sur un type de voilier donné, en fonction de la surface de voile, le diamètre d’un câble doit être adapté en fonction de cette charge de rupture.

Mais il y a un autre phénomène qui doit être pris en compte, c’est l’ « allongement » du câble. En effet, comme tout matériau, l’inox est « élastique », c’est-à-dire qu’il se déforme sous l’effort. Ainsi, un câble monotoron aura tendance à « rendre » près de 2 % de sa longueur après étirement, modifiant ainsi les réglages effectués sur le mât.

 

Plusieurs solutions ont été trouvées, afin de répondre aux exigences des régatiers :

Le câble Dyform précontraint, dont les torons ont été aplatis afin de « compacter » le câble, sera moins soumis à l’allongement, il est bien entendu plus cher que le précédent.

Le « Rod » quand à lui n’est pas un câble mais bel et bien une tige d’inox, qui ne sera pas soumis aux mêmes contraintes, cependant il a une durée de vie limitée (4 ans) et un coût élevé.

 

Dans tous les cas, il sera nécessaire de retendre son gréement régulièrement, de le contrôler et de s’assurer qu’il ne soit pas exposé au « ragage », principal ennemi du câble…

 

Voir l’article : Contrôler un gréement

 

Auteur : Mathieu Holvoet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  1. puis-je poser un étai en dyform de 8mm sur un gibsea 37 à l’origine il y a un monotoron de 10mm,ce qui me permetrais de poser un profurl c350

  2. Bonjour,
    En effet il est admis qu’un Dyform possède une résistance 20% supérieure au monotoron.
    Le calcul vous permet donc de passer sur un dyform de 8mm.
    Cependant, l’adage de marin « trop fort n’a jamais manqué » est à considérer…
    Cordialement,