Les joints étanches : silicone ou sikaflex ?

 
 

Tout d’abord, prenons le temps d’une courte définition : le silicone et le sikaflex sont des mastics élastiques à polymérisation neutre. Leur finalité est avant de réaliser des joints souples et étanches, particulièrement adaptés aux supports sujets aux vibrations ou qui se déforment lorsqu’ils travaillent. L’élasticité de ces mastics leur permet de rester efficaces alors que le support se déforme.

 
 

Mais quelle est alors la différence entre les deux ?

 
 

Simple : L’un colle, l’autre non.

Sikaflex est en réalité une marque, qui a commercialisé à grande échelle les premières colles silicones. Le « sikaflex » est l’équivalent de « frigidère » pour les réfrigérateur : le nom de la marque s’est tellement répandu qu’on le confond désormais avec les produits qu’il commercialise. En réalité, le sikaflex n’est qu’une variante du mastic silicone.

 
 

Silicone ou Sikaflex à bord de votre bateau ?

 
 

La règle à retenir : N’utilisez le sikaflex que lorsque la pièce en question n’a pas de fixation indépendante du mastic. Si une autre fixation est prévue, contentez-vous du joint silicone, qui assurera simplement l’étanchéité de la fixation.

 
Exemples :
 

– Vous cherchez à fixer un taquet : la fixation sera assurée par des boulons équipés de rondelles. Il n’y a donc pas besoin d’un joint qui colle, mais simplement d’un joint étanche. Le silicone est alors amplement suffisant.
 

– Vous cherchez à fixer un plexiglas sans utiliser de boulons : la fixation doit alors être assurée par le mastic. On utilise alors du sikaflex.
 
 

Quel risque y a-t-il à utiliser le sikaflex à la place du silicone ?

 
 

Le sikaflex est une colle puissante, qui rend très difficile la dépose de la pièce fixée par ce biais. Généralement, pour démonter une pièce collée au « sika » on se trouve obligé de la détériorer… Cela peut devenir fâcheux lorsque l’on souhaitait revendre la pièce ou simplement la remonter ensuite.

 

C’est donc dans un soucis d’économie à moyen/long terme qu’il est conseillé d’utiliser chacun à bon escient.

 
 

Comment choisir entre tous les différents types de silicones et sikaflex ?

 
 

Comment souvent en bateau, cela dépend de l’environnement. Les facteurs à prendre en compte sont nombreux : exposition aux UV, exposition à l’eau salée, matière du support, humidité de l’environnement de navigation, etc. En fonction de votre bateau et de votre programme de navigation il faudra adapter votre choix et l’on ne peut que vous recommander l’assistance d’un professionnel dans cette tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>