L’hivernage du moteur in-board

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1)       Faire tourner le moteur 

 

Vérifier l’étanchéité des circuits d’alimentation, de lubrification et de refroidissement. Éliminer les fuites éventuelles.

 

2)       Vidanger l’huile du carter moteur

 

Vidanger l’huile à l’aide d’une pompe à huile qu’il faut insérer par le tube à jauge, ou par l’orifice prévu à cet effet.

Déposer le filtre à huile à l’aide d’une clef à filtre. Lubrifier le joint du nouveau filtre, puis le poser et le serrer uniquement à la main. Refaire le plein d’huile jusqu’au repère maximum de la jauge. Faire tourner le moteur 2-3 minutes et vérifier le niveau et la pression d’huile. Vérifier également l’absence de fuite au niveau du filtre.

Utiliser la marque d’huile recommandée par votre marque de moteur.

 

3)        Changer les filtres à gazole

 

Afin d’éviter toute présence d’eau et d’impuretés dans le circuit, il faut changer les filtres à gazole régulièrement.

 

4)        Effectuer le plein du réservoir

 

5)        Vidanger et rincer le circuit d’eau de mer

 

  • Fermer la vanne de prise d’eau de mer.
  • Nettoyer le filtre d’eau de mer.
  • Débrancher la durite qui mène au circuit et la plonger dans un seau rempli de liquide 4 saisons.
  • Faire tourner le moteur jusqu’à ce que le liquide 4 saisons soit expulsé par le moteur.
  • Rebrancher la durite sur la vanne.
  • Boucher l’échappement à l’aide d’un chiffon enduit de graisse.

 

6)         Nettoyer le filtre à air

 

Nettoyer le filtre à air en pulvérisant une huile anticorrosion dans le collecteur d’admission. Boucher le collecteur avec un chiffon imbibé d’huile.

 

7)          Protéger le circuit électrique

 

Asperger le circuit électrique avec un produit hydrofuge sur les cosses.

 

8)         Protéger les batteries

 

Déposer les batteries, vérifier et ajuster le niveau de l’électrolyte avec de l’eau distillée. Recharger complètement les batteries. Les sécher et les stocker dans un endroit sec et à l’abri du gel.

 

9)          Nettoyer le compartiment moteur

 

Enlever les traces d’huile dans le fond, et retirer les marques d’humidité.

 

10)        Nettoyer et graisser le moteur

 

Vérifier qu’il n’y ait pas de corrosion. Pulvériser un produit hydrofuge sur tout le bloc moteur. Graisser les commandes du moteur.

 

11)       Vérifier l’arbre à hélice

Si le moteur est équipé d’un arbre d’hélice, vérifier et serrer le presse étoupe.

 

Voir l’article :  l’hivernage du moteur hors – board

 

Confiez votre moteur In-board à un professionnel sur www.UniverSail.fr

 

Auteur : Mathieu Holvoet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × = vingt un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  1. On peut remplacer le liquide 4 saison par du Stopsel, un produit que l’on met sur une petite cartouche qui se branche sur le tuyau d’eau que l’on va mettre dans le pré-filtre à eau de mer.
    Bon article! Continuez