Sécurité en mer : Réussir son signal de détresse

En France, en 2012 plus de 8000 personnes ont été secourues à plusieurs miles des côtes par la SNSM, le CROSS ou les pompiers. En mer, sur un bateau à voile ou à moteur, des éléments imprévisibles sont à anticiper. Quand ces imprévus se manifestent, l’une des choses les plus importante est de savoir se signaler efficacement afin d’être secouru le plus rapidement possible.

 

Il existe 3 sortes de signaux en mer qu’il faut choisir en fonction du degré d’importance du problème :

 

SECURITE : il est à utiliser pour la sécurité de la navigation des plaisanciers, il s’agit d’un message d’alerte (de sécurité), d’un appel à tous les navires pour l’entraide entre les marins. Il est utilisé pour prévenir des dangers en mer par exemple pour signaler un objet flottant, une bouée lumineuse défectueuse ou encore un phénomène météorologique non prévu.
Signal à envoyer : SECURITE, SECURITE, SECURITE + 3 fois le nom du bateau

 

PAN PAN (panne) : Il s’agit d’un message d’urgence sur le bateau au cas où une vie humaine est en danger (problème médical, homme à la mer) ou s’il y a un problème important à bord (légère voie d’eau, difficulté de navigation).
Signal à envoyer : PAN PAN, PAN PAN, PAN PAN + 3 fois le nom du bateau

 

MAYDAY (venez m’aider) : C’est le message de détresse à ne pas rater, car il alerte d’un danger grave et imminent mettant en péril le navire et tous ses occupants. Il s’agit d’une demande d’assistance immédiate (voie d’eau importante, feu, explosion, risque d’être drossé à la côte).
Signal à envoyer : MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY + 3 fois le nom du bateau

 

Quels sont les outils disponibles pour envoyer un message de détresse :

 

–          La VHF, Very High Frequency qui a une portée de d’environ 15 milles, selon les conditions atmosphériques.

–          Le ASN, Appel Selectif Numérique destiné essentiellement aux messages de sécurité, d’urgence ou de détresse. Il s’agit d’un envoi par codage informatique.

–          Par Téléphone portable (peu recommandé) en alertant le CROSS au 112.

–          Par téléphone satellite en appelant au 112.

–          Par balise de détresse individuelle. Un signal est envoyé via un satellite à une station au sol qui va redispatche l’appel au centre de secours le plus proche.

–          La BLU, Bande Latérale Unique est un mode de transmission radio. En cas de problème grave la BLU permet d’envoyer un message sur la fréquence de détresse internationale.

 

Comment envoyer un message de détresse avec une VHF (le plus fréquent) :

 

–          Noter le message à envoyer

–          Vérifier que la VHF est allumée

–          Sélectionner la puissance maximale

–          Sélectionner le canal 16

–          Presser le téléphone, parler lentement

–          Attendre 3 minutes pour l’accusé de reception

–          Répéter si vous n’obtenez aucune réponse

 

Quelles sont les informations à transmettre :

 

–          La position du navire

–          La nature de la détresse

–          La description du navire

–          Le nombre de personnes à bord

 

Une fois le message de détresse envoyé, il faut attendre les secours et se rendre le plus visible possible. Pour cela vous pouvez utiliser la pyrotechnie qui est à ce jour le meilleur moyen pour se faire repérer de la côte, par un navire ou un hélicoptère.

 

Il existe les fusées parachutes, qui montent à 300m de hauteur et durent 30 secondes, ensuite les feux à main qui sont utiles quand un bateau est proche de vous. Attention à bien se protéger les mains lors de l’utilisation de ces feux de détresse. Munissez vous également d’une lampe torche de forte puissance pour être vu le plus loin possible. Vous pouvez également prendre à bord un miroir de signalisation pour bateau pour être localisé plus facilement quand il fait jour et qu’il y a du soleil.

 

Avant de partir sur l’eau il est primordial de vérifier l’état de votre matériel de sécurité en regardant les dates de péremption des extincteurs, de la pyrotechnie et des cartouches de CO2 des gilets. Il faut contrôler le radeau de survie, la VHF et en expliquer le fonctionnement aux personnes à bord. Grâce au carnet d’entretien en ligne UniverSail vous pouvez vérifier tout cet équipement de chez vous et demander à un professionnel de venir remplacer le matériel de sécurité périmé ou en mauvais état.

 

Pour vérifier l’état de votre équipement de sécurité depuis votre domicile rendez-vous sur www.UniverSail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 7 = quatorze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>